15e campagne du Dollar Arrupe

En ce jour anniversaire de la mort du Père Pedro Arrupe SJ, ancien supérieur général de la Compagnie de Jésus, WUJA (World Union of Jesuit Alumni) et l’Association mondiale Pedro Arrupe lancent la 15e campagne du Dollar (ou Euro) Arrupe.


Plus d’informations : site de WUJA.

arrupe_1_original_

Publié dans Union mondiale | Laisser un commentaire

Joyeux Noël ! (message du Père M. Gilson sj)


Aujourd’hui comme hier
,
Entendre et voir

Tant de massacres d’innocents, de « saints innocents » pris au hasard,
Folie des hommes au nom d’un Dieu trahi…

Tant de personnes déplacées, immigrées, réfugiées
Fuyant la haine, la peur, la mort… pour espérer vivre !
Une nef comme une crèche…
Car « il n’y avait pas de place dans nos hôtelleries »…

Aujourd’hui comme hier,
Entendre et voir

Une parole, une flamme d’espérance, une compassion vraie,
Une solidarité en actes
« Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté »

Bon nombre d’hommes et de femmes qui se lèvent, se mettent en marche
Pour aller à la rencontre, pour accueillir
« un enfant couché dans une crèche ».

« Aujourd’hui »
Une Bonne Nouvelle

Le Seigneur qui vient à notre rencontre
« Il a planté sa tente parmi nous »

Saurons-nous le reconnaître ?
Serons-nous les bergers de l’Espérance ?

…Cheminons ensemble dans la Miséricorde.

Bonne fête de Noël !

Michel Gilson sj
Aumônier de la Fédération

 

Je célèbrerai la messe de minuit le 24 décembre à 24 h.
Dans la chapelle rénovée du collège ND Paix à Erpent.
Bienvenue à toutes et tous !

Publié dans Nouvelles générales | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

François s’adresse aux anciens élèves des jésuites d’Amérique latine

Le Pape François a fait parvenir un message vidéo pour accompagner spirituellement les participants au 16e Congrès latino-américain des anciens élèves de la Compagnie de Jésus, qui se déroule à Guayaquil, en Équateur, du 11 au 13 novembre 2015. «Parler aux anciens élèves des jésuites me donne l’occasion de dire ce qu’attend le Pape, la Compagnie de Jésus, l’Eglise, d’un homme et d’une femme qui a étudié dans un collège jésuite ou une université jésuite», affirme le Pape argentin, dans son style très informel.

«On ne peut pas faire un refuge avec une religiosité « light », et on peut pas vendre sa conscience à la mondanité», avertit François.

Reprenant la Méditation de l’Incarnation de Saint Ignace de Loyola, François invite à contempler les gens dans leur diversité, «les uns blancs et les autres noirs, les uns en paix et les autres en guerre, les uns pleurant et les autres riant, les uns en bonne santé et les autres malades, les uns naissant et les autres mourant; c’est-à-dire regarder la réalité comme elle est.»

«Dieu a décidé d’envoyer son Fils pour sauver les hommes, pour qu’ils soient sauvés de l’aveuglement et des tragédies, rappelle le Pape.  L’Église demande donc aux anciens élèves des jésuites de rester dans une tension entre la foi qu’ils professent et ce qui se passe dans le monde». Il appelle notamment à s’interroger sur la situation des enfants qui n’ont pas accès à l’école, à la santé et à l’alimentation. Le Saint-Père évoque les tragédies sociales qu’il a pu observer à Buenos Aires, mais aussi les tragédies écologiques, comme la déforestation et l’utilisation de cyanure et d’arsenic par les compagnies minières.

«La vérité se donne toujours en tension, la vérité n’est pas tranquille, elle n’est pas cristallisée. Elle met en tension, elle te pousse à agir, à changer, à faire, elle te pousse à imiter le Dieu créateur, rédempteur, sanctificateur, elle te pousse à être humain», insiste François, le Pape jésuite, dans son message.

Plusieurs associations d’anciens élèves organisent régulièrement des rencontres sur des échelles nationales, continentales, comme dans le cas de cette assemblée de Guayaquil, ou même mondiales, à travers la WUJA (World Union of Jesuit Alumni/ae). La prochain assemblée mondiale des anciens élèves des établissements jésuites se tiendra en 2017 à Cleveland, aux États-Unis.

Source : www.news.va

Publié dans Nouvelles générales | Laisser un commentaire

Rencontre de la famille ignatienne

Les différentes institutions et organisations en lien avec la Compagnie de Jésus forment ce que l’on appelle la « Famille ignatienne ». En Belgique francophone, ce mouvement existe de longue date mais s’est davantage organisé et structuré depuis quelques années. De par vos activités et vos engagements, vous faites chacune et chacun partie de cette large et belle dynamique.

Enthousiasmée par les succès et la richesse des rencontres de 2013 (Erpent) et 2014 (La Pairelle), la famille ignatienne se fixe cette année rendez-vous le 21 novembre 2015 au Collège Notre-Dame de la Paix à Erpent (Namur), pour une journée d’échange et de partage intitulée « C’est par un regard que tout (re)commence ». Vous y êtes chaleureusement conviés !

Continuer la lecture

Publié dans Nouvelles générales | Laisser un commentaire

Certificat interuniversitaire en analyse sociale

1

2 3 4 5

| Démarrage en janvier 2016 |

L’Université catholique de Louvain et l’Université de Namur, en partenariat avec le Centre AVEC et la FUCID, organisent, à partir de janvier 2016, la première édition du certificat interuniversitaire en analyse sociale et développement d’alternatives en contexte socio-professionnel.

Vous êtes travailleur social, employé d’une administration publique ou d’une entreprise, acteur du monde associatif (ONG, asbl, secteur socio-culturel, institutions convictionnelles…), enseignant, représentant syndical, travailleur du secteur médical ou de la petite enfance, …

Vous souhaitez prendre du recul par rapport à votre contexte d’engagement professionnel ou bénévole, développer une analyse rigoureuse et approfondie qui remet en question les logiques dominantes qui traversent la société. Ouvrir de nouveaux champs d’action.

Nous vous proposons un programme de niveau universitaire et compatible avec une activité professionnelle qui vous permettra de :

  • Lier votre contexte d’action personnel aux grandes mutations sociétales.
  • Acquérir et expérimenter les outils de base d’analyse anthropologique.
  • Dégager des champs d’action  pour (re)donner sens à votre engagement professionnel ou bénévole

Découvrez le programme de ce certificat et inscrivez-vous en ligne sur :
www.centreavec.be/site/certificat

Personne de contact :
certificat.asdap@centreavec.be

Tél. : +32 (0)2 738 08 21

Document à télécharger

Publié dans Nouvelles générales | Laisser un commentaire

Décès du RP Maurice Pilette SJ

RIP-M-Pilette-sj

(Message publié par l’AESM)

C’est avec une infinie tristesse que nous apprenons, ce jour, la nouvelle de la disparition du RP Maurice Pilette, sj. Deux mois après le RP Deschuyteneer, sj, voilà une autre grande figure du Collège et de la Compagnie qui s’en va. Le Père Pilette fut durant 30 années (de 1961 à 1991) titulaire de la Rhétorique B. Il fut également aumônier de l’AESM et s’occupa de la Fédération des Anciens et de la Confédération européenne des Anciens. Avec lui, nous perdons un collègue, un intellectuel de haut vol et un ami. A sa famille et ses proches, nous adressons nos plus sincères condoléances.Ses funérailles devraient avoir lieu ce samedi. Nous vous confirmerons cela ultérieurement. Qu’il repose en paix et nous guide de là-haut.

77_3_1

 

Publié dans Nouvelles des associations | 3 commentaires

Conseil d’administration à Mons

Le Conseil d’administration de notre Fédération se réunit à Mons ce samedi 6 juin 2015.

Les présidents ou représentants des associations des anciens de chaque collège jésuite de Belgique francophone se réunissent entre trois et quatre fois par an, à chaque fois dans une ville différente.

Ces réunions visent à s’échanger des bonnes pratiques d’animation des anciens élèves, à créer des synergies ainsi qu’à promouvoir la participation d’anciens élèves belges aux activités internationales organisées par la Confédération européenne des anciens élèves des jésuites ou WUJA (World Union of Jesuit Alumni).

Les membres actifs des différentes associations locales sont tous les bienvenus à ces réunions.

ImageProxy.mvc

Publié dans Nouvelles de la Fédération | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Réunion européenne de Dublin

Publié dans Confédération européenne | Laisser un commentaire

Nouvelles du Népal (par le Père Etienne Degrez)

Le 27 avril 2015

Cher Michel et amis de l’AESM

Merci pour votre message et sympathique préoccupation à mon sujet. En ce qui me concerne, tout va bien mais, dans le pays, quelle désolation ! Notre mission de Tipling (dont article dans l’Annuaire S.J. de 2013, que vous avez peut-être lu) semble fort touchée, d’après les dernières nouvelles reçues: une douzaine de morts. Beaucoup de maisons effondrées, dont la petite résidence de nos deux confrères. Tipling, au nord-ouest de Katmandou, se trouve en fait relativement proche de l’épicentre du séisme.

Samedi dernier, 25 avril, nous nous trouvions, les scolastiques (étudiants jésuites) de Kamal Niwas, Bill Robins et moi-même, à Okhaldhunga, un village de moyenne montagne à quelque 150 km à l’est de Katmandou. Un confrère jésuite, Tek Bahadur Paudel, enfant du pays, y était ordonné prêtre.  Le village est entièrement hindou, y compris la famille de Tek. Lui-même est le seul à être devenu chrétien, il y a, je crois, une quinzaine d’années. Pas d’église donc. L’ordination avait lieu en plein air, sous un pavillon temporaire qui occupait le terrain de jeu de l‘école du village. Le détail est important… Car cela nous a sauvés. La cérémonie commença à 9.00am et se termina vers 11.30am.  Beaucoup étaient encore sous le pavillon, à féliciter le nouveau prêtre, lui mettant autour du cou la khada traditionnelle, lorsque la première secousse sismique (à 11.57am) a secoué la région : violente et relativement longue. Tout tanguait come un navire sur les vagues. Moi-même je venais de quitter la zone couverte par le pavillon. Mais scène effrayante : nous étions en hauteur et pouvions voir de l’autre côté de la vallée des nuages de poussière qui s’élevaient ici et là, accompagnés de hurlements. Chaque nuage signifiait qu’une maison s’écroulait ou qu’un pan de montagne glissait créant un éboulement de rochers et terres et descendaient en grondant des sommets vers le creux de la vallée.

Beaucoup de dégâts à Okhaldhunga également : les maisons effondrées  n’étaient pas trop nombreuses, mais je n’en pas vu une seule qui ne fut plus ou moins gravement endommagée  – avec annexes, étables et greniers – et donc  inhabitables. Y compris la maison des parents du nouveau prêtre, et celle qui m’hébergeait.  Cependant – miracle au sein de la catastrophe – ni mort ni blessé à Okhaldhunga.  Quasi tout le village était en fait à la cérémonie d’ordination. Quand en soirée, avec Tek, je rendis visite à quelques familles, on nous disait souvent : « C’est votre Seigneur qui nous a sauvés… ! Grâce à la cérémonie nous étions tous à l’extérieur.»

Je ne voudrais pas être trop long aujourd’hui.  J’espère cependant revenir sur cette expérience plus tard, dans un texte plus long. Si cela vous intéresse je vous en enverrai une copie.

Il nous a fallu trois jours pour rentrer à Katmandou. Tout le long de la route de retour (pour une longue section du trajet, une simple piste empierrée et boueuse car il pleuvait par intermittence) , de villages en bazars et de bazars en petits bourgs, quelle désolation ! Beaucoup de maisons ne sont plus qu’amoncellements de décombres, pas encore dégagées. Je ne doute pas que le nombre de morts officiellement recensé à 4700 (alors que je vous écris) va augmenter. Les secousses vont en diminuant d’intensité. J’en ai compté 10 jusqu’à hier soir, (28 avril 16.45pm) peu après mon arrivée à Kamal Niwas (Katmandou). La 7ème, le 26 avril à 13.10pm (25 heures après la première) fut aussi intense que la 1ère, mais plus brève. Nouveaux dégâts et nuages de poussière. Là où je logeais le mur latéral de la maison, largement fissuré par le premier séisme, s’est alors écroulé : les pièces de l’étage ouvraient sur le ciel. (voir photo)

Le voyage de retour, avec notre bus de 25 places, fut épique, avec grand détour de 60kms supplémentaires car un pont, devenu dangereux, était fermé à la circulation.

Nous craignions que découvrir à Kamal Niwas… Mais les deux bâtiments ne semblent pas avoir subi de dégâts structurels. A l’intérieur, par contre, le spectacle était navrant. Dans ma chambre la bibliothèque était tombée éparpillant livres et papiers dans toute la pièce. Dans la chapelle quelques statues au sol, et brisées.  Quelques pertes matérielles, en somme, mais rien de grave.  Une 10ème secousse nous accueillait peu après notre arrivée à KN : très sentie mais brève. Cela crée de l’anxiété évidemment et nous maintient sur une sorte de qui-vive permanent, prêts à sortir du bâtiment ou nous tapir sous le lit.  A quand la prochaine ?

La ‘ Nepal Jesuit Society’ (‘Compagnie de Jésus au Népal’)  s’organise et voit ce qu’il y a moyen de faire avec nos ressources. Deux équipes des facultés universitaires Saint-Xavier sont déjà sur le terrain dans deux villages différents.

Beaucoup parmi vous me demandent ce que vous pouvez faire.  L’aide financière peut être envoyée aux ‘œuvres sociales et éducatives des Jésuites au Tiers-Monde, à Bruxelles.  IBAN : BE78  2100  9029  1086  BIC GEBABEBB. (Éventuellement téléphoner : 00322 7380808) Ne pas oublier la  mention ‘Séisme au Népal’. Les services de l’économat des jésuites belges feront suivre.

Encore merci de votre message et amicale attention.

Etienne

 

Pour en savoir plus :

 

 

Publié dans Nouvelles générales | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

« La voie libre » – Paroles d’anciens élèves des jésuites

Notre fédération sœur outre-Quiévrain, la « Fédération française des anciens élèves et amis des établissements jésuites d’éducation », a réalisé un petit film de témoignages d’anciens élèves sur leur expérience de l’éducation dans un établissement jésuite.

À découvrir en ligne (19 min. 38) ci-dessous.

Publié dans Confédération européenne | Laisser un commentaire