Noël : Serons-nous les bergers de l’espérance ?

Aujourd’hui comme hier, tant de personnes déplacées, tant de Marie et Joseph loin de chez eux… « Et il n’y a pas de place dans nos hôtelleries »

Aujourd’hui comme hier, des nouveaux Hérode et leurs massacres de saints innocents…

Aujourd’hui comme hier, tant de Pilate qui toujours se lavent les mains…

Et voici encore une fois Noël et ses lumières…

Une étincelle au fond de nos yeux ? Une chaleur au cœur ? Un accueil, une rencontre, un partage ? Des retrouvailles ? Un pardon ? Une paix, une confiance à (re)trouver ?

Un appel à se mettre en marche.

Une étoile s’est levée, des cris dans la nuit… Cris qui réveillent ceux qui veillent déjà :

Ces pauvres qui dormaient à la belle étoile

Qui avaient leur cœur comme seul avoir

Qui cherchaient ceux qui étaient perdus

Qui soignaient ceux qui étaient blessés

Qui délivraient ceux qui étaient enfermés

Qui nourrissaient ceux qui étaient affamés…

Aussi, les disait-on BERGERS

Pour que Noël soit une Bonne Nouvelle aujourd’hui, c’est en nous que quelque chose doit naître !

Notre Dieu inattendu, proche et caché, comme l’enfant.

Serons-nous les bergers de l’espérance ? (mg)

 

Je célébrerai la messe de Noël le 24 à minuit dans la chapelle du collège d’Erpent.

Michel Gilson sj


Cette entrée a été publiée dans Nouvelles générales. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *