François s’adresse aux anciens élèves des jésuites d’Amérique latine

Le Pape François a fait parvenir un message vidéo pour accompagner spirituellement les participants au 16e Congrès latino-américain des anciens élèves de la Compagnie de Jésus, qui se déroule à Guayaquil, en Équateur, du 11 au 13 novembre 2015. «Parler aux anciens élèves des jésuites me donne l’occasion de dire ce qu’attend le Pape, la Compagnie de Jésus, l’Eglise, d’un homme et d’une femme qui a étudié dans un collège jésuite ou une université jésuite», affirme le Pape argentin, dans son style très informel.

«On ne peut pas faire un refuge avec une religiosité « light », et on peut pas vendre sa conscience à la mondanité», avertit François.

Reprenant la Méditation de l’Incarnation de Saint Ignace de Loyola, François invite à contempler les gens dans leur diversité, «les uns blancs et les autres noirs, les uns en paix et les autres en guerre, les uns pleurant et les autres riant, les uns en bonne santé et les autres malades, les uns naissant et les autres mourant; c’est-à-dire regarder la réalité comme elle est.»

«Dieu a décidé d’envoyer son Fils pour sauver les hommes, pour qu’ils soient sauvés de l’aveuglement et des tragédies, rappelle le Pape.  L’Église demande donc aux anciens élèves des jésuites de rester dans une tension entre la foi qu’ils professent et ce qui se passe dans le monde». Il appelle notamment à s’interroger sur la situation des enfants qui n’ont pas accès à l’école, à la santé et à l’alimentation. Le Saint-Père évoque les tragédies sociales qu’il a pu observer à Buenos Aires, mais aussi les tragédies écologiques, comme la déforestation et l’utilisation de cyanure et d’arsenic par les compagnies minières.

«La vérité se donne toujours en tension, la vérité n’est pas tranquille, elle n’est pas cristallisée. Elle met en tension, elle te pousse à agir, à changer, à faire, elle te pousse à imiter le Dieu créateur, rédempteur, sanctificateur, elle te pousse à être humain», insiste François, le Pape jésuite, dans son message.

Plusieurs associations d’anciens élèves organisent régulièrement des rencontres sur des échelles nationales, continentales, comme dans le cas de cette assemblée de Guayaquil, ou même mondiales, à travers la WUJA (World Union of Jesuit Alumni/ae). La prochain assemblée mondiale des anciens élèves des établissements jésuites se tiendra en 2017 à Cleveland, aux États-Unis.

Source : www.news.va

Cette entrée a été publiée dans Nouvelles générales. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *